Culture

Développer un véritable projet culturel sur le bassin de vie

Les associations sont nombreuses, les initiatives aussi. De l’animation culturelle jusqu’au développement de projets exigeants, l’objectif principal reste l’ouverture, la découverte, la connaissance, la qualité des propositions.

Aujourd’hui, la Commune décide seule de maigres soutiens sans grande cohérence entre des projets structurants et des initiatives plus locales. Pour les premiers, et aux côtés d’autres interlocuteurs que sont le Département, la Région et l’État, Aubenas a la stature d’un partenaire qui doit pouvoir faire entendre sa voix, défendre des projets et proposer des soutiens adaptés au regard des actions menées auprès des habitants. Concernant les seconds, il conviendrait de pouvoir accompagner les mises en œuvre de projets locaux en prenant notamment part à l’animation de la vie associative.

Au-delà d’une nécessaire clarification des critères de soutien, ces enjeux d’accompagnement posent un cap pour conforter le foisonnement des propositions artistiques et culturelles de la Ville.

Aubenas est la ville centre d’une grande intercommunalité. Aujourd’hui seule la médiathèque est considérée d’intérêt communautaire. Mais ne serait-il pas intéressant de poser la question d’une véritable politique en termes de lecture publique à l’échelle communautaire ? Soit une mise en commun et une circulation des fonds, une position ressource pour la médiathèque d’Aubenas pour l’ensemble du réseau, des ateliers, rencontres partout sur le territoire, y compris autour de projets ambitieux tels que les présences d’auteurs ou illustrateurs.

De la même façon, l’enseignement musical pour l’instant assuré uniquement sur Aubenas touche de fait l’ensemble des territoires. Mais comment se saisir de ce rayonnement pour inventer ensemble d’autres rapports à l’enseignement artistique ? Nous soutiendrons le développement d’interventions musicales en milieu scolaire à Aubenas : un service qui pourra également être proposé aux Communes voisines.

Cette dimension de cohérence territoriale des propositions peut s’appliquer sur l’ensemble des champs culturels. Nous développerons une concertation accrue entre les divers lieux : espaces de programmation publics tels que le Bournot et le Centre culturel les Quinconces à Vals, dont les propositions sont d’ailleurs complémentaires, et espaces privés.  

D’un point de vue plus fonctionnel, nous agirons pour que la médiathèque propose une amplitude d’ouverture au public supérieure à ce qu’elle est aujourd’hui. Ce lieu est aussi un lieu d’accueil et ses missions entrent largement dans des missions d’éducation post scolaire.