LA TRANSITION ENVIRONNEMENTALE

La transition environnementale sera le fil rouge de chacune de nos décisions. Notre objectif sera d’accompagner les initiatives environnementales, et d’agir collectivement pour une ville intégrée dans un environnement qu’elle respecte.

L’environnement, et en particulier la dégradation du climat, est une préoccupation planétaire.  Aubenas, ville porte du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, ne doit pas passer à côté de ces enjeux trop longtemps mis sous le tapis. Ce n’est plus la maison qui brûle, mais l’Amazonie, l’Australie, etc.

Le stade du « chacun doit faire sa part » est dépassé. C’est un nouveau récit qu’il faut écrire, où chacun s’implique : collectivités, entreprises, citoyens. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il faut renoncer à notre développement, bien au contraire. Notre objectif n’est plus de vivre sur la nature, mais avec elle

L’une des étapes que nous voulons mener, c’est de faire œuvre de pédagogie et de médiation, pour que chacun se réapproprie l’environnement, et s’en émerveille. En particulier, nous préserverons le caractère naturel du quartier Saint-Pierre et nous aménagerons une coulée verte le long de la rivière Ardèche qui borde notre ville. Les projets qui dégradent notre cadre de vie seront stoppés et nous mettrons notamment en place un moratoire sur l’extension des zones commerciales. Nos terres agricoles doivent être protégées via un arrêté zéro pesticides et l’arrêt de l’artificialisation des sols. Au-delà de ces actions, nous mènerons l’inventaire des surfaces pouvant être désimperméabilisées. Nous combattrons la pollution visuelle et lumineuse.

Aubenas répondra présent à l’urgence d’agir en faveur de notre planète !

En ville, le parc Albert Seibel, seul parc arboré de la commune, sera réaménagé et mis à disposition du public et d’associations. Les projets citoyens collectifs seront encouragés : jardins participatifs, plantations au sein même de la ville, composteurs, pédibus, voire coopérative de production d’énergies renouvelables. Les canicules sont amenées à être plus fréquentes et il convient de s’adapter à ce changement climatique. Nous végétaliserons les toits ou murs aveugles qui peuvent l’être afin de participer au rafraîchissement des rues. Nous interdirons également les terrasses ouvertes et chauffées des commerces.

A notre sens, la collectivité doit être présente aux côtés des initiatives citoyennes et associatives de type Zéro Déchet par exemple. Cela ne veut pas seulement dire donner un peu d’argent. C’est un partenariat que nous voulons engager, offrant un cadre au développement de leurs activités : prêt de matériel ou de lieux, mobilisation d’agents de la collectivité, etc. Il nous paraît en effet essentiel qu’au-delà des subventions, la mairie joue un rôle d’accompagnant et de soutien envers les initiatives locales qui profitent aux habitants et à la préservation de notre cadre de vie au quotidien.

La pédagogie et la communication autour du tri des déchets seront améliorées pour être plus lisibles. Elle s’accompagnera de mesures coercitives envers ceux qui ne respectent les règles (dépôts sauvages, non-respect du tri, etc.). Des composteurs publics seront installés, en lien avec les demandes d’habitants et sous leur responsabilité, mais avec l’aide pratique et logistique des services municipaux. Nous développerons des solutions de broyages des déchets verts dans les quartiers, avec récupération du broyat (paillage, etc.)

En ce qui concerne l’énergie, nous doterons les équipements municipaux de panneaux solaires et de pompes à chaleur lorsque cela est possible. L’une des principales sources de gaspillage d’énergie est liée au défaut d’isolation des logements : nous accompagnerons les propriétaires à travers un programme d’isolation thermique. Bien entendu, ces actions iront de pair avec une volonté forte de réduction de la consommation énergétique (division par deux des consommations des services municipaux en 10 ans). Autant que possible, ces chantiers seront assurés par des entreprises du territoire à travers une commande publique locale et responsable.

Nous accompagnerons l’installation de réserves de récupération d’eau de pluie pour les particuliers.

Agir en faveur du climat avec un programme ambitieux d’aides à l’isolation thermique

L’attachement des Ardéchois à la qualité de l’alimentation est fort et c’est une chance. Nous poursuivrons le développement du bio et du local dans les cantines, sans augmentation des tarifs. Nous lutterons contre le gaspillage alimentaire et accompagnerons les professionnels (bars, restaurants…) dans le recyclage et la valorisation de leurs déchets.

Vous pouvez également consulter notre chapitre consacré à la mobilité pour y découvrir nos propositions en termes de déplacement et de stationnement, mais nous voulons favoriser les déplacements à pied ou à vélo. A court terme, nous élaborerons un plan Marshall de la voirie avec création de trottoirs dignes de ce nom entre le centre-ville et l’ensemble des quartiers périphériques. En effet, vous êtes nombreux à nous signaler les dangers qu’il y a à se rendre de la ville jusqu’à la maison de la mobilité par exemple lorsque l’on ne veut pas, ou que l’on ne peut pas utiliser une voiture. Beaucoup de personnes âgées ou de jeunes parents rencontrent des difficultés à se déplacer sur les trottoirs de la ville, souvent laissés à l’abandon. Avec notre équipe, se déplacer en ville redeviendra un plaisir, facile, sûr et agréable, en premier lieu pour les habitants. Les cheminements piétonniers qui existent seront valorisés et une signalétique adéquate sera mise en place (chemins des ânes, etc.).

Favoriser les modes de déplacements doux et reconnecter la ville avec ses quartiers

La préoccupation environnementale n’est pas l’apanage de certains groupes constitués. Conserver et rendre l’environnement sain est l’obligation de tous et de chacun.

C’est un enjeu dont tout le monde se saisit (enfin !) et c’est tant mieux. Pour nous, pour Aubenas, c’est un axe qui structure toutes les thématiques que nous aborderons et qui guidera chacune de nos décisions. Faire la ville autrement, ce n’est pas qu’un slogan. C’est une vision de long terme de notre territoire, qui ne se fera pas sans la mobilisation et l’accompagnement de tous les acteurs. Aubenas, demain, sera une ville où nous vivrons différemment, mieux, et plus en accord avec notre environnement !

Retrouvez nos réponses à la Tribune du 20/02/2020 sur l’écologie.