Le Centre ville et le Commerce

Aujourd’hui, le centre ville d’Aubenas est dévitalisé. Pourtant, une politique volontariste de réhabilitation et de transformation du bâti avec de l’animation locale qui associent les habitants, les commerçants et les pouvoirs publics est possible. Avec une dynamique annoncée, le centre de la ville pourra retrouver un avenir radieux, répondre aux aspirations des jeunes, des familles ou des aînés.

Nous concilierons convivialité, accessibilité, proximité, fonctionnalité et tranquillité.

Et un centre ville vivant, c’est aussi un moyen d’y faire séjourner des touristes et de maintenir un tissu économique dynamique !

Nous garantirons le « mieux vivre en ville »

  • en révisant  l’éclairage public qui est désuet et n’encourage pas à la fréquentation piétonnière.
  • en veillant  à la propreté des rues et à la sécurité des personnes avec des passages organisés et réguliers de la police municipale. Nous prendrons des mesures responsables et courageuses pour faire face aux incivilités.
  • en créant des «  poumons verts » pour offrir aux habitants et aux usagers des espaces aérés.
  • en installant des bancs pour permettre les rencontres entre les habitants, permettre des pauses aux passants.
  • en installant des rampes pour favoriser le déplacement des personnes à mobilité réduite ou difficile.

Nous prendrons des mesures concrètes et encourageantes pour réhabiliter :

  • les logements pour que de nouveaux habitants aient envie de venir vivre en centre ville.
  • les bâtiments dont les locaux commerciaux.

Nous appliquerons avec discernement le droit de préemption pour que la commune devienne propriétaire de locaux, loue ces locaux et accompagne l’installation de commerces et de bureaux.

Depuis quelques années, le commerce du centre ville a périclité.

Les magasins subissent une baisse vertigineuse de fréquentation. Les rues se vident, les devantures et les « rideaux » baissés sont légion.

Les modes de consommation ont changé. Internet et les achats en ligne se sont développés au détriment des petites boutiques indépendantes.

Nous accompagnerons l’association des commerçants du centre-ville Tendances Aubenas en pérennisant un poste administratif et en augmentant la subvention de fonctionnement de l’association.

Nous fédèrerons un véritable partenariat entre la ville et les propriétaires de bâtiments ou de locaux commerciaux afin que de nouveaux professionnels (commerçants ou autres économies) puissent s’installer en centre ville : des mesures d’accompagnement et d’aides  financières existent et nous les mettrons en place.

Remettre de la vie en ville

Nous voulons  redynamiser le centre-ville en s’intéressant à l’activité commerciale mais aussi plus généralement aux activités qui pourraient s’y développer.

Nous souhaitons ainsi favoriser des aménagements dédiés au co-working*, à des fablabs*, ou des associations. Nous soutiendrons la réhabilitation de locaux non seulement pour que les habitants et personnes de passage puissent y trouver des produits mais également des services. Nous voulons que les étages au-dessus des boutiques reprennent vie, avec des bureaux ou des logements.

Nous mettrons en place une organisation collective avec nos partenaires institutionnels (Chambre de Commerce et Chambre de métiers) pour accueillir et aider à l’installation des nouveaux commerces, entreprises, habitants.

Nous donnerons également une nouvelle dynamique à notre marché.

Un travail colossal nous attend pour requalifier les logements existants et leur permettre de répondre aux attentes de confort actuelles. Une attention particulière sera portée à l’utilisation de matériaux responsables et à leur isolation pour supprimer les passoires thermiques encore trop nombreuses dans le centre.

Le cadre de vie sera aussi amélioré par la réhabilitation du patrimoine. De même, nous souhaitons que les métiers d’arts investissent la ville, contribuant pleinement à son dynamisme et à sa beauté.

Des aménagements publics de qualité

Sans habitant, pas d’activité commerciale. Nous voulons que la ville redevienne un espace agréable à fréquenter et pas simplement un lieu de consommation. Pour cela, nous la doterons d’aménagements publics de qualité :

  • des trottoirs larges, accessibles avec des espaces végétalisés voire des arbres quand c’est possible
  • des pistes cyclables et des rails normalisés pour accueillir les vélos et carrioles en plus grand nombre
  • des arrêts minutes et des zones bleues pour favoriser la rotation des véhicules à moteurs
  • une Police municipale plus présente pour éviter les incivilités (voitures mal garées, détritus et déjections, etc.)

Le projet « Cœur de ville » en cours actuellement est une opportunité pour utiliser correctement des moyens humains et financiers mis à notre disposition par l’État.

Co-working : espace de travail partagé avec des travailleurs qui interviennent en réseau pour favoriser l’échange et l’ouverture. Il constitue un des domaines de l’économie collaborative qui est par essence, non commerciale.

Fab Lab (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») : lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets.