Mobilité

Pour que chacun puisse se déplacer

La commune, en se préoccupant de la mobilité sur la ville, répond pleinement à sa mission de service public et du droit au déplacement et à la circulation pour chacun. Nous avons la volonté et nous nous impliquerons dans les actions nécessaires pour contribuer à la fluidité des déplacements.

Aujourd’hui, la tendance n’est plus uniquement à la voiture individuelle ni aux lignes de bus traditionnelles… Aujourd’hui, co-voiturage, véhicules électriques, auto-partage, transport à la demande, création de pistes cyclables préfigurent d’autres façons de se déplacer.

Les enjeux d’une mobilité bien gérée sont aussi d’ordre économique. Il est nécessaire de rapprocher le travail et les services des habitants pour éviter leurs déplacements : la rénovation des locaux et de l’habitat en centre ville y participera par exemple.

Nous veillerons à sécurisation et à la protection des piétons en aménageant des espaces dédiés et des voies douces.

Repenser l’accès au centre-ville par des navettes gratuites, électriques ou fonctionnant au méthane, qui feront le lien entre des parkings relais de la périphérie et le centre-ville.

Un plan Marshall de la voirie pour favoriser la mobilité douce

Un plan Marshall de la voirie sera lancé. Une programmation pluriannuelle permettra de rénover nos rues et routes aujourd’hui trop souvent dégradées.

Nous créerons des voies cyclables et nous sécuriserons les abords des routes pour permettre une circulation des 2 roues. Des espaces et équipements spécifiques seront créés pour faciliter le stationnement des vélos. Nous développerons les voies douces et serons vigilants à leur entretien.

Le nombre de Vélos à Assistance Électrique proposé à la location sera augmenté. Le système de location sera adapté pour une meilleure rotation des vélos.

Une aide communale à l’acquisition de Vélos à Assistance Électrique sera proposée.

Nous connaissons les difficultés rencontrées lorsque l’on marche sur les trottoirs à Aubenas. Trottoirs cassés, trop étroits, ou encombrés.  Nous sécuriserons les abords des routes pour permettre aux piétons de marcher en toute sécurité. Nous sécuriserons les trottoirs, et leur apporterons des remises en état ou des élargissements. Des trottoirs seront créés là où il n’y en a pas.

Des rampes, des revêtements de sol non glissants, des bancs seront installés dans le centre-ville et les quartiers pour faciliter les déplacements.

Il est nécessaire de mieux relier les quartiers entre eux en privilégiant et en rénovant les «  itinéraires bis » qui ne passent pas par le centre-ville. Des sentiers et cheminements piétonniers seront créés ou aménagés. Les relations « centre-ville / quartiers » et « quartiers / quartiers » seront améliorés.

Des horaires et circuits revus pour Tout’enbus

Il est nécessaire de revoir et reprendre les horaires, les fréquences et les parcours des bus urbains ( Tout’enbus ) pour répondre au plus juste aux besoins des usagers.

Nous améliorerons la lisibilité et la compréhension des documents (fiches horaires,…). Nous communiquerons avec clarté et pédagogie sur les moyens mis en œuvre et les outils pour une mobilité améliorée.

Nous nous engageons à rendre la Maison de la mobilité plus fonctionnelle.

Dans l’attente d’un nouvel aménagement, la sécurisation de la Place de la Paix sera effective.

En matière de circulation automobile, les points noirs seront aménagés (Couloubrey, place Bossuet…)

Une étude de circulation sera lancée pour améliorer le trafic et intégrer tous les modes déplacement.